Chronique du lundi 18 janvier 2021

Histoire du Temps Passé au Présent

Chaque jeudi un regard sur l’actualité

 

NUITS

 

Normal que l’actualité soit nocturne en cette période de l’année où l’augmentation de la durée du jour ne se chiffre, après avoir été au plus bas récemment lors du solstice, que du saut d’une puce, depuis la sainte Luce comme on sait. Il y aurait donc une certaine logique que les partisans de Trump attaquent le Capitole à Washington nuitamment alors que nous vivons les nuits les plus longues; logique aussi qu’une entreprise du nom de… Couche-Tard annonce vouloir concubiner avec le groupe Carrefour en cette période ; logique toujours que le Premier ministre impose un couvre-feu étendu… Noël (et sa douce nuit) est passé, place dans l’actualité à des nuits bien plus prosaïques. « Songe d’une nuit d’hiver » en quelque sorte…

 

Couche-Tard, une entreprise de distribution canadienne, dont la plus grande partie d’entre nous ignorait l’existence il y a peu, vient de se signaler récemment par sa volonté de reprendre le groupe Carrefour. Couche-Tard ? Ses épiceries sont surnommées ‘’dépanneurs’’, comprenez que l’on peut s’y approvisionner de nuit. On sait que le gouvernement français a tonné son opposition à ce que le fleuron Carrefour passe dans le giron d’un groupe étranger quand bien même il appartient à des cousins francophones du Québec. Tout comme le même gouvernement actionne tous les leviers pour empêcher que le groupe Chantiers de l’Atlantique passe sous contrôle étranger. Pour enrayer le crépuscule de l’industrie française ?

La ‘’nuit du Capitole’’ le 6 janvier dernier, qui a vu des manifestants pro Trump plus qu’agressifs (cinq morts sont à déplorer) envahir le parlement des États-Unis, a provoqué un séisme, au point que le célèbre Arnold Schwarzenegger, qui fut gouverneur de Californie après sa carrière d’acteur, a comparé ces événements à la ‘’Nuit de cristal’’, un pogrom nazi anti juif de début novembre 1938.

Pour lui, les ‘’Proud boys’’ suprémacistes américains sont des nazis. Ses origines autrichiennes incitent à ne pas négliger ce qu’il dit. Sur le plan anecdotique, on rappellera qu’il y a 2 400 ans, dans la nuit, des troupes gauloises tentèrent de prendre d’assaut un autre Capitole, celui de Rome et que l’alerte donnée par des… oies fit échouer l’entreprise. De la à rechercher une lointaine origine gauloise de Trump… En revanche, une dépêche de l’AFP du 24 mars 2015 évoquait les gardes forestiers de la capitale des États-Unis se préparant à lancer une chasse aux… oies sauvages pullulant autour du Capitole et posant des problèmes sanitaires. Auraient-elles été utiles six ans plus tard ?

Nuit toujours avec notre Premier ministre qui a étendu à l’ensemble du pays un couvre-feu à 18 h. En cette période de pandémie, que le président Macron a qualifié de guerre, les métaphores militaires fleurissent : on parle de stratégies, on réunit des conseils de défense, les soignants sont présentés comme des combattants au front, le terme couvre-feu ne fait pas tache dans une conjoncture où le virus est l’ennemi.

On imagine notre président ‘’oiseau de nuit’’ car réputé pour ne dormir que de rares heures, méditant sur l’adage « la nuit porte conseil ».

Denis Tardy

Retour